Le prêt immobilier est probablement le projet de toute une vie pour de nombreuses personnes. Il faut s’engager sur plusieurs années, voire des décennies. Quelques démarches sont indispensables pour acquérir une maison ou un appartement qui va rester pour la postérité. 

Se renseigner et comparer les différents prêts immobiliers

Avant même de commencer à chercher la maison de ses rêves, il est important de bien s’informer sur les financements possibles. Cela commence souvent par un petit tour des comparateurs de crédit. Différentes plateformes dont http://www.meilleurfinance.fr/ permettent de faire un choix éclairé. Cette démarche informative n’engage pas l’emprunteur. Cependant, il peut prendre connaissance des taux les plus avantageux. La comparaison est basée sur divers critères dont le coût total de l’emprunt. Concrètement, le taux annuel effectif global est à prendre en considération. La durée du remboursement peut aussi faire en sortes qu’un prêt revient plus cher ou non. La banque autorise que ses clients souscrivent un prêt auprès d’une concurrente. Cependant, ce serait préférable de souscrire à un prêt auprès de la même institution financière. Cela facilite la phase des vérifications. Après la comparaison des crédits, il faut passer à la simulation de prêt immobilier.

Constituer un dossier de prêt immobilier

Lorsque l’emprunteur a fait son choix, il doit confirmer sa volonté de contracter un prêt immobilier par le remplissage d’un formulaire. Ce document est disponible sur le portail numérique due la banque. Cette dernière doit donner sa réponse dans les brefs délais. Il s’agit d’un accord de principe. Que la requête soit acceptée ou refusée, le prêteur prend toujours la peine d’informer le client. Il faudra par la suite constituer un dossier. Les justificatifs de l’achat sont à joindre aux pièces d’identité. Le banquier exige aussi des documents attestant l’adresse de l’emprunteur. Un avis d’imposition ainsi que les factures d’électricité confirment son domicile. Ils constituent également une preuve que la personne est solvable. Cependant, la banque veut voir des fiches de paix et éventuellement un contrat de travail de préférence de type CDI. Pour un couple, il faut avoir l’accord écrit du conjoint.

Finaliser le crédit et confirmer l’offre d’achat

Comme il s’agit d’un prêt engageant sur plusieurs années, il est courant de s’accorder un temps de réflexion. Le client a le droit de rétractation si jamais les conditions ne lui conviennent pas. D’ailleurs, il devrait se pencher sur les grandes et les petites lignes de cet accord. Une deuxième relecture est nécessaire pour être sûr de comprendre la teneur de cette entente. Des experts expliquent sur le Net avec de termes simples le tenant et aboutissant d’un prêt immobilier. Pour cela, il faut naviguer sur les sites financiers comme meilleurfinance.fr.  Des détails tels que l’assurance emprunteur ou un frais de dossier peuvent être revus. La durée du remboursement peut également être négociée. La banque étale les mensualités sur plusieurs années pour tirer l’accord à son avantage. De toute manière, il vaut mieux exiger la possibilité de changer les modalités. La signature des deux parties marque la finalisation d’un crédit immobilier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *