Craignant ce qui pourrait se passer dans un avenir proche, les Français placent une grande partie de leurs avoirs dans les comptes courants. Ces derniers donnent un accès immédiat aux liquidités en cas de besoins éventuels : santé, dépenses ménagères non prévues, accident… Or, ce type de placement courant n’est pas fructueux, contrairement à l’assurance-vie qui devient le préféré de la population Française. Accès aux liquidités, taux de rendement satisfaisant et sécurisé, sont au rendez-vous dans une assurance-vie. Plus d’explications sur ce type de placement.

Les Français face aux comptes courants

Le montant minimum laissé par les Français sur leurs comptes courants est actuellement de 429 milliards d’euros. Comment est-ce possible étant donné les taux de placements épargnes qui ne sont pas aussi élevés ? Ce qu’il faut retenir, c’est que les français préfèrent garder de la liquidité par prévision.

Crainte de l’avenir

Personne ne sait de quoi demain sera fait, c’est pourquoi il est tout à fait normal de craindre l’avenir. Les traces de la crise de 2008 se font encore sentir au niveau de l’économie et de la finance. Pas plus de la moitié des individus sondés répondent voir l’avenir de façon positive. L’enquête OpinionWay en Mars de l’année dernière a permis de se rendre compte de cette situation. D’un autre côté, plus de 75 % craignent leurs vies dans une ou deux décennies. Avec un tel état d’esprit négatif, les gens tendent à garder des liquidités.

Taux d’épargne trop bas

Si l’accès aux liquidités en cas de besoins pousse à déposer sur les comptes courants, pourquoi l’épargne non bloquée n’attire pas autant ? Malgré le fait que celle-ci allie liquidités disponibles et sécurité, les taux d’épargnes qui sont actuellement à 0,75 % ne séduisent pas. En effet, cela implique beaucoup trop de démarche et pourtant pas assez de bénéfices. Ils cherchent alors un type de placement combinant liquidités, sécurité et rendement. C’est le cas rencontré dans un contrat assurance-vie.

L’assurance-vie : une réponse à ce que cherche les Français

La sûreté du placement et la garantie du capital font de l’assurance vie un produit prisé. La possibilité de faire racheter, totalement ou partiellement, son titre augmente la souplesse de l’assurance-vie et est également un atout important. D’autant que le placement reste tout le temps disponible. Même si l’assurance-vie et le livret A présentent les mêmes atouts en terme de sécurité, l’assurance rapporte environ 1,5 % par an. Le taux est donc plus approprié pour faire fructifier son argent et parer à toute éventualité d’accidents dans le futur. Bref, les atouts d’un tel contrat sont vraiment nombreux et c’est ce qui attire le plus les français dans ce genre de placement.

Offre valable pour toute tranche d’âge

Le succès de l’offre assurance-vie repose avant tout sur sa souplesse. En effet, le produit s’adapte à chaque catégorie de clientèle. De nos jour, les jeunes disposent presque tous d’assurance-vie pour supporter leurs épargnes. Pouvant être souscrite à distance, l’offre permet à l’abonné de réaliser des épargnes en plus de celles dont ils disposent déjà. Les frais abordables et les divers supports attirent également la jeunesse. A titre d’exemple, Fortuneo propose ce genre de produit sous la dénomination Fortuneo Vie. Quant aux retraités, 70 % pensent qu’il serait intéressant d’investir en assurance-vie. Les fonds euros attirent 42 % des personnes âgées. Ils répondent aux besoins de sécurité des individus du troisième âge. L’épargne peut combler l’insuffisance de la retraite. Elle permet de laisser, en cas de décès, un patrimoine important pour ses proches. Ainsi, l’assurance-vie est beaucoup plus intéressante car il s’agit d’une offre pouvant correspondre à tous les besoins d’investissement de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *